mercredi 27 juillet 2011

La théorie des cadeaux

Il n'existe pas tradition plus stressante que l'éternelle chasse aux cadeaux pour les différents anniversaires et autres fêtes.

Je vous entend déjà me dire: "Tu rigoles? C'est super de recevoir des cadeaux! Des trucs gratuits et tout!!" Evidemment, je suis d'accord. Quand on est la personne qui reçoit le cadeau, à moins qu'on vous offre de la bouse de vache séchée, c'est le bonheur d'arracher fébrilement le papier d'emballage et de découvrir le merveilleux présent qui désormais vous appartient.

Cependant, si vous vous retrouvez du côté de l'acheteur. Préparez-vous à transpirer, à vous énerver, à vous creuser la tête pendant des semaines pour trouver le cadeau parfait.

Si vous devez acheter un cadeau à votre maman: un livre de recette, des bons de massage, des vêtements ou encore des cosmétiques la raviront. Pour votre oncle amateur de bons vins, deux bonnes bouteilles et c'est réglé. Pour votre geek de frère: un coussin World Of Warcraft pour décorer sa caverne et on en parle plus.

Mais quand c'est l'anniversaire de Jules, c'est déjà plus compliqué. Surtout quand Jules n'a pas besoin de CDs ou DVDs car il télécharge tout (Fuck Hadopi), il ne veut pas de bouquins car il ne lit pas, il ne veut pas de box genre découverte ou course de voiture car pauvre Jules a déjà tout fait dans sa vie du haut de ses 23 ans, c'est tueur pour les méninges. Alors vous vous creusez la tête pour trouver un cadeau sympa, original, pratique et qui dit Je T'Aime Jules. Pendant trois semaines vous avez cherché, vous avez déboursé le quart de votre paie et enfin, le grand moment arrive, Jules déballe votre cadeau.

Pas de bol, il est déçu. Et, manque de tact oblige, vous le fait savoir sans prendre de pincettes. "Je ne comprends pas pourquoi ça te tient tant à coeur que j'aime ton cadeau ou pas." C'est vrai après tout. Suis-je bête.

Avez-vous toujours bon quand vous offrez des cadeaux? Quelles sont vos astuces? J'attends vos commentaires avec impatience.

There is nothing worst than a birthday party or Christmas time.


I know what you're thinking: "She's insane, there's nothing better than receiving gifts..." Well, of course! It's always pleasant to unwrap a gift and find out the beautiful things that are yours now. But, when you are the person offering the present, if you're me anyway, there is nothing pleasant about this nothing at all.


It's easy to please your mom: a cookbook, massages vouchers, clothes or cosmetics are ideal. For your dad, two good bottles of wine will do and for your nerd brother, a World Of Warcraft cushion to decorate his cavern and the job is done!


But, when it comes to pleasing Mr Boyfriend, this can be a lot more difficult. You can't buy him books because he doesn't read, DVDs because he downloads everything or clothes because he thinks it's not a very personal gift. So what can you do? Well, you find the perfect watch, you spend most of your money and wait for his eyes to see it. You know he's gonna love it. It's really perfect.


What were you thinking? He hates it and make sure you understand! After this final disappointment, you finally want to give up on offering presents. Who can blame you?


And what about you, readers, are you always right when you present's time comes around?

jeudi 21 juillet 2011

The customer is always right

Cette expression semble fausse, presque idiote au premier abord. "Le client est roi." Comme si il était naturel que le personnel de boutiques et d'hôtels fassent des pieds et des mains pour assouvir les envies de leurs clients.
Ca peut sembler stupide mais c'est tellement vrai.

Vendeuse dans un  magasin de prêt-à-porter féminin depuis maintenant 9 mois, j'ai pu constater que ce vieil adage pouvait aussi s'accompagner de la petite phrase; "même si ce client vous traite comme des bons à riens"

Combien ais-je vues de clientes être odieuses car, le premier samedi des soldes, elles ont attendu plus de cinq minutes en caisse. Combien m'hurlent dessus quand je leur annonce que, selon les règles du magasin, nous n'autorisons qu'une personne par cabine avec un maximum de dix articles. Sans compter les petites réflexions, rien que pour le plaisir. Surtout sur le physique. Elles aiment bien critiquer les vendeuses sur leur physique. Moi en tout cas:

 -"C'est pour votre fille? Vous êtes sûre de la taille? Voulez-vous que je vous montre ce que ça fait, porté?"
-"Pas besoin, ma fille est beaucoup moins forte que vous" (petit rire)


-"Bonjour, je vous appelle car vos pulls c'est de la cochonnerie!!! Vous vous rendez compte de ce que vous vendez! C'est un scandale!!! (bla bla bla) C'est indécent qu'un pull (à col bateau) me fasse un décolleté aussi large quand je me penche! Vous vous rendez compte?! C'est de la cochonnerie (bla bla bla)"

-"Bonjour. Je viens vous voir car vous allez pouvoir m'aider. Je vais pas voir vos collègues plus minces parce qu'elles ne sauraient pas me conseiller, voyez-vous." (grand sourire)

SOURIRE, TOUJOURS SOURIRE ! Une chance que j'aime ce que je fais malgré tout. Je ne vous cache cependant pas que, si je pouvais vivre en recluse sur une île déserte loin du monde, je ne serais pas la plus malheureuse.

Petit clin d'oeil à la cliente qui nous a fait un beau pipi dans une cabine car nous ne voulions pas la laisser rentrer avec 20 articles et à celles qui rentrent dix minutes avant la fermeture pour retourner tous les rayons que nous venions de ranger.

Et un grand clin d'oeil quand même aux rares clientes qui sont très sympathiques et gentilles.


Illustration prise sur le blog de la très talentueuse Danao !

"The customer is always right".

This sentence is understood mostly by people working in shops. Customers always think they are not treated properly. 

But, as I go to work every day in a clothes shop, I can say that the customer is the king. I have seen so many women being disrespectful because the queue was 5 mins too long or because we allow only ten items by changing room and only one customer in each room. 

But what those ladies really prefer is hurting your feelings. With words, of course, they always find a way to criticize your body, your hair and so on and so fourth... Here's a little selection of what some customers have told me:

-"Is it for your daughter? Are you sure that the size is right? Would you like me to show you what it looks like on someone?"
-"Don't bother, my daughter is not large like you" (laughs)

-"Good morning, I'm phoning you because your tops are pieces of junk!!! Do you know anything about the quality of your products? It's outrageous!!! (blah blah blah) It's a shame!! And you agree to sell those things?! Those are junk!! (blah blah blah)"

-"Hello. Can you help me? I'm not asking your colleages because they are thin, so they wouldn't really be able to help me " (big smile)

But you have to smile, always smile because this is the store's policy. You are polite, helpful and humiliated. What a great feeling!

I have a special thought for the women who peed in our changing room because we didn't allow her to try on her 20 items, for the customers who enter the store ten minutes before it closes and make a mess of what we had just spend time to tidy.

Special thoughts also for the few lovely ladies I welcome each week. When you smile and say "hello" it's always a pleasure helping you!

jeudi 7 juillet 2011

Success, or not success?

Le mois de Juillet est le mois des résultats. Bac, BTS, CAP, BEP et j'en passe. Quelle pression énorme pour tout les élèves.

Je me souviens encore des discours tenus par mon entourage à l'époque où je passais mon bac L. "Déjà avec le bac c'est dur de trouver un travail, de faire des études, alors sans! Faut vraiment que tu réussisses". Rien que ça! Ce n'est pas donc pas étonnant que la triche revienne à la mode. Sans compter que, dans une société où parfois il est nécessaire de brader son diplôme pour trouver du travail, on ne sait plus vraiment sur quel pied danser.

Hier midi, le reportage du JT de France 2 sur: "que faire sans le bac?" était très instructif et nous faisait revenir à la réalité. Ne pas avoir de diplôme à la fin de son lycée n'est pas une catastrophe. Si l'on veut vraiment réussir, il y a plein de moyens de s'en sortir. Alors jeunes gens, oubliez la triche. Relaxez-vous, faites ce que vous pouvez, vous vous débrouillerez si vous le souhaitez vraiment. Nous faisons de notre vie ce que nous voulons en faire.

Petite pensée à un être très cher qui vient d'être diplômé Bac +2 mais sans avoir jamais réussi son Baccalauréat.


July is the month of results here in France. It's the month when we know if we passed our exams or not. It's an incredible pressure for students.

I remember what people around me used to tell me when I was in my last year in high school and taking my Baccalaureat. "IT's so hard to get a job or to study when you have that diploma so imagine if you don't pass! You have to pass!" It didn't really help me relaxing. It's no wonder why, in France, cheating during exams has become fashionnable again.

Plus, when our society sometimes tells us we should hide some of the diplomas in our Curriculum Vitae in order to get a job, everything can get a bit confused.

I was watching the news yesterday and there was a piece on: "what to do if you don't graduate from high school?" It was actually kind of refreshing. Not graduating is not a catastrophe, there are lots of things we can do to succeed in life, diploma or not. It depends on us. So, relax, don't cheat, do your best and, as long as you have the will to make your life better, you will.


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...