dimanche 20 novembre 2011

Cher Papa Noël


Cher petit papa noël, je t'écris cette lettre avec un mois d'avance pour que tu puisses avoir le temps d'analyser mon dossier. Comme j'ai été formidable cette année, je me permets de te demander quelques petites choses, tu verras, ça va te plaire.

1-Les onze derniers tomes de Walking Dead


2-Junk Of The Heart - The Kooks


3-Ce que je veux chez Place-A, New Look, Furla et les autres.


Petit cadeau bonus: 4- Un homme pour me tenir chaud cet hiver. (Gentil, sain, mignon et attentionné) 



Si tu m'apportes au moins trois de ces choses, tu auras droit à des petits cookies faits maison. 

Promis.

Allez, à dans un mois ;)

dimanche 13 novembre 2011

Downton Abbey, la magnifique.


Depuis bien longtemps, mon planning concernant les séries est overbooké. Avec une moyenne de 11 épisodes par semaine, je ne voyais pas comment je pouvais faire une place à une nouvelle série, aussi géniale soit-elle. Et depuis la rentrée, ma copine Ibtissem ne cessait de me parler d'une série dont j'avais lu le nom plusieurs fois: Downton Abbey. Elle me disait sans arrêt qu'en tant que fan absolue de séries télé et anglaise dans le coeur, je ne pouvais passer à côté de ce petit bijou. Personnellement, cela ne me disait rien et il a fallu que je sois clouée au lit un week-end pour dévorer les sept épisodes de la première saison en deux jours. J'aurais amèrement regretté de passer à côté.

                                                    Le très beau générique

L'Histoire:


Dans l'Angleterre de 1912, nous faisons la connaissance de la famille Crawley et du personnel qui travaille dans leur grande demeure: Downton Abbey. La famille est réveillée par la nouvelle du naufrage du Titanic. C'est une nouvelle terrible pour eux car elle pose un problème dans la succession de la demeure. En effet, la demeure est liée au titre de "Lord" et seul un homme peut hériter de ce titre. Hors, n'ayant eu que trois filles, la demeure allait revenir au cousin Patrick, qui se trouvait sur le Titanic et qui devait épouser la fille aînée. Toute la famille va donc devoir faire face à la venue d'un nouvel héritier, un cousin très lointain. Je ne gâche pas le plaisir plus loin et vous laisse le plaisir de la découverte.

Mon avis: 


A première vue, cette série peut paraître austère. D'un rythme lent et magnifiquement interprétée, elle rend pourtant accro dès la fin du premier épisode (à la limite, du deuxième si vous êtes difficile). Elle nous donne un bel aperçu de la vie en Angleterre à cette époque. Que ce soit les problèmes des aristocrates, des pauvres ou des femmes.
De premier abord, elle peut paraître truffée de clichés: Les seigneurs riches mais gentils et attentifs envers leur personnel, l'aînée magnifique et pimbêche, la cadette vilaine mais gentille et la benjamine, belle à tomber et aspirant à s'engager dans les grandes causes sociales de l'époque.

Puis nous passons au personnel: une multitude d'accents, une multitude d'ambitions et des histoires touchantes. Des histoires de coeur, de passion, de vengeance et de haine. Un vrai régale mais qui ne tombe jamais dans le grotesque ou dans le mélodrama. Il n'y a pas de petit rôle, ils ont tous leur importance et sont tous brillamment interprétés.



Il est plaisant de constater à quel point tout ce que l'on pensait acquis peut se détruire en quelques instants. C'est ce que peuvent penser les personnages de ce Period Drama qui vous fera retenir votre souffle à chaque fin d'épisode. Alors que la saison 2 vient de se terminer, je me languis pour encore plus de ces dialogues croustillants (les répliques de Maggie Smith sont un véritable bonheur), de ces costumes sublimes, de cette musique envoûtante et de ces acteurs extraordinaires de justesse.

Downton Abbey series 3, je t'attends de pied ferme et j'espère que j'aurai réussi à vous convaincre de me suivre!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...