jeudi 12 novembre 2015

Outlander - Une série magistrale

Après avoir lu le premier tome de la série de livres absolument passionnants de Diana Gabaldon, j'ai appris qu'une adaptation télévisée existait et, ni une ni deux, je me suis jetée dessus. Voici mon avis :



Outlander, 2014 - présent, de Ronald D. Moore avec Caitriona Bafle, Sam Heughan et Tobias Menzies

Synopsis: Les aventures de Claire, une infirmière de guerre mariée qui se retrouve accidentellement propulsée en pleine campagne écossaise de 1743. Elle se retrouve alors mêlée à des histoires de propriétés et d'espionnage qui la poussent à prendre la fuite et menacent sa vie. Elle se retrouve alors  déchirée entre fidélité et désir, étant partagée entre deux hommes dramatiquement opposés et deux vies irréconciliables.

Mon Avis: Outlander est une des meilleures séries de ces deux dernières années. Oui, je sais, j'y vais directement, sans prendre de pincettes, et j'ai pas mal de raisons pour ça. On va faire comme si je n'avais pas lu le roman originel et vous allez tout de suite comprendre.

- L'histoire de base est très plaisante. Une histoire d'amour sur fond de destinée, de magie, de passion, de dangers et d'accent écossais. Que demander de plus ? Les scènes de sexe entre les personnages, moins visuelles que dans les livres, ne sont pas pour déplaire. De plus, l'alchimie entre les acteurs est assez exceptionnelle.



- C'est d'ailleurs mon deuxième point: les acteurs. Caitriona Bafle est remarquable dans son interprétation de Claire, ne surjouant jamais et rendant ses réactions très réalistes. Sam Heughan, en plus d'être bâti comme un dieu grec et d'être roux (ma faiblesse du moment) joue un Jamie très attendrissant et un peu enfantin, tout en étant bigrement séduisant. Bref, le Jamie idéal, celui que j'aimerais rencontrer (coeurs partout). Quant à Tobias Menzies, que dire? Il campe Un Black Jack Randall absolument terrifiant et dérangeant, en un mot: parfait.



- L'histoire se déroulant dans l'écosse du 18ème siècle, les décors, encore vierge de routes et de poteaux électriques sont à tomber. Si je n'avais pas depuis déjà un bon moment eu envie de me faire un road trip en écosse, je l'aurais eu maintenant. Les paysages sont à tomber et la bande original est d'une délicatesse et d'une beauté incomparable. Sans parler de ce superbe générique qui me donne des frissons.






Bref, jetez-vous sans plus attendre sur les seize épisodes de la saison 1, et venez me remercier après.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...